Bookmark and Share

La Belle au bois dormant ballet dansé par Noureev

Noureev dans le rôle du Prince

Noureev dans le rôle du prince de la Belle au bois dormant - Rudolf Noureev - National Ballet of Canada - 1972

La Belle au Bois dormant est une œuvre-clé dans la carrière de Noureev

Grande réussite de Petipa (le chorégraphe qu’il admire le plus) et expression ultime du style classique de St Pétersbourg (fondement de toute sa danse). C’est dans ce ballet que le jeune danseur électrisa le public parisien, après sa défection de la troupe du Kirov de Leningrad en 1961 (16 juin) et sa demande d’asile politique en France : aussitôt engagé dans l’International Ballet du Marquis de Cuevas, il danse le prince de La Belle au bois dormant le 23 juin 1961, au côté de Nina Vyroubova (production du Raymondo de Larrain, au Théâtre des Champs Elysées). Il dansera aussi dans l’Oiseau Bleu le 30 juin de la même année. Sa "défection" du Kirov suscite de vives réactions : la représentation au Théâtre des Champs Elysées, ce soir-là, est perturbée par des cris ("Traitre !"), et un troupe, depuis le troisième balcon, lance du poivre sur les spectateurs. « Ce qui frappa le public quand il vit Noureev pour la première fois en prince de la Belle au bois dormant, ce ne fut pas seulement la nouvelle fraîcheur du rôle, qui transformait le héros conventionnel en un aristocrate rayonnant de jeunesse, alliant une hauteur élégante à un charme arrogant, mais bien le registre et la qualité de sa danse. C’était un mélange enivrant de qualités apparemment contradictoires : dans les grands passages, il déployait un style aéré et large qui évoquait toute la panoplie d’une cour baroque ; et pour les sols virtuoses, il mettait un dynamisme exubérant dans ses sauts de trigre ou ses puissantes pirouettes. » A.B.


Rudolf Noureev et Noëlla Pontois - 1971 - La Belle au bois dormant au Palais des Sports de Paris

Musique : Piotr Ilyitch Tchaïkovski
Chorégraphie : Rudolf Noureev d'après Marius Petipa
Ballet en trois actes et un prologue d'après le conte de Charles Perrault