Don Quichotte ballet dansé par Noureev


Don-Quichotte Rudolf Noureev

Ballet en un prologue et trois actes - Musique : Ludwig Minkus - Chorégraphie : Ruldof Noureev d'après Marius Petipa


Sans « Don Quichotte » il n’y aurait pas eu de légende Noureev !


C’est au cours de l’hiver 1960 que Janine Ringuet, de l’Agence Littéraire et Artistique Parisienne (responsable des échanges culturels entre la France et l’URSS) se rendit à Léningrad pour mettre au point la première tournée en Occident du fameux Ballet du Théâtre Kirov. Un soir de liberté elle vit à l’affiche un ballet inconnu à l'époque,  Don Quichotte de Marius Petipa, musique de Ludwig Minkus. On la dissuada d’assister à ce spectacle vieillot, mais elle tint bon, et découvrit émerveillé le jeune Rodolf Noureev dans le rôle du rusé barbier Basile. Persuadée d’avoir découvert le meilleur danseur du monde elle fut stupéfaite de constater qu’il ne figurait pas sur la liste des artistes participant à la tournée française. Elle l’exigea, mais on lui répondit que ce garçon indiscipliné était interdit de sortie à l’étranger. Il fallut toute la ténacité de Janine Ringuet, qui s’adressa jusqu’à la ministre soviétique de l’URSS, Mme Fourtseva, pour que Noureev puisse venir en France et danser avec le Ballet du Kirov au Palais Garnier en mai 1961.  Don Quichotte  n’était pas au programme.

Noureev réalisa la première version intégrale du ballet en Occident selon la chorégraphie remontée par Petipa pour Saint-Pétersbourg (Don Quichotte  est le seul ballet de Petipa dont la création eut lieu au Bolchoï de Moscou, en 1869) sans tenir compte des nombreux remaniements effectués à Moscou au cours du XX ème siècle. Il dansa et chorégraphia «Don Quichotte » pour l’Opéra de Vienne en 1966, puis pour l’Australian Ballet en 1970.

Deux ans plus tard il filma lui-même sa production à Melbourne, incarnant un fringant Basile aux côtés de Lucette Aldous, Kitri, et de l’Australian Ballet. Le film sortit en salles l’année suivante. En 1977 Noureev remonta sa chorégraphie pour l’Opéra de Zurich et 1980 pour le Ballet National de Norvège.

Rudolf Noureev aimait tout particulièrement le rôle virtuose de Basile, personnage pittoresque plein de gouaille et de bonne humeur, qui le changeait des rôles de princes romantiques du répertoire et des ballets dramatiques contemporains. Basile lui permettait d’exprimer tout son humour, sa vivacité et sa joie de vivre. Don Quichotte  est également le premier film réalisé par Rudolf Noureev, assisté de Robert Helpman (qui tient le rôle de Don Quichotte) et le danseur y prouve de réels dons de metteur en scène et cinéaste, dans les angles de vue et les mouvements de caméras, comme il le prouvera également en réalisant dans les studios parisiens la version filmée de son ballet Casse-Noisette.


En savoir plus

En Avril 2000, la chorégraphie de Rudolf Noureev a été présentée pour la première fois au POB et pour cette occasion, la direction de l'Opéra a fait réaliser de nouveaux costumes et de nouveaux décors inspirés des modèles des artistes russes Alexander Beliaev et Elena Rivkina. C'est cette production qui fit l'objet d'un DVD et non l'original de Georgiadis.

Ce DVD sorti en 2002 est produit par François Rousillon, interprété brillamment par Manuel Legris, Aurélie Dupont, Jean Guillaume Bart, Delphine Moussin, Clairemarie Osta and the new Principal Marie-Agnès Gillot.